10 éléphants dans la Pop Culture (partie 1)

Il faudrait aller au bout du monde pour trouver un enfant qui n’aime pas les éléphants ! Un animal si grand, avec un nez qui peut faire TELLEMENT de choses était destiné à entrer dans la pop culture.

Le Guide de l’Éléphant du Web vous présente ses 10 éléphants préférés.

10. Elmer le petit éléphant

Elmer est un petit éléphant Patchwork. C’est la vedette d’une série de livres pour enfants populaires de David McKee. Publié une première fois en 1989, les livres se concentrent sur la façon dont il est normal d’être différent.

Les livres Elmer ont été transformés en une série à la télévision britannique. Elmer était aussi le nom d’une marionnette éléphant qui est apparu sur la télévision de Chicago dans les années 50 et 60.

A ne pas confondre avec Elmer, l’éléphant de Disney (copieur !)

9. Shep, l’animal de George de la Jungle

Dans la série télévisée de 1967 “George de la jungle”, Shep était « l’éléphant de compagnie» de George. Le personnage drôlement stupide qu’était Shep le présentait comme un éléphant qui se prend pour un chien. Il réagit comme un canidé, sauf qu’il est un petit peu trop gros. Il est apparu également dans le film de 1997.

8. Snorky : un éléphant qui a la banane

Snorky est membre de The Banana Splits club , un boys bands à l’ancienne, composé de quatre personnages costumés dans le Banana Splits Adventure Hour, une émission de télévision qui a été diffusée de 1968 à 1970. La série a été mis en production pour le Cartoon Network en 2008.

7. Le Colonel Hatchi : un gros grincheux

Hathi est un ancien éléphant qui dirige un clan d’éléphant dans la jungle indienne de l’épopée du Livre de la Jungle . Dans le film de Disney 1967, il est appelé le colonel Hathi comme il fore sa troupe d’éléphants et tente de revivre sa jeunesse au service du Maharajah. Saviez-vous que le mot “hathi” signifie « éléphant » en hindi.

A bientôt pour la deuxième partie de ce top !

Alors, cet article était-il WTF ?

Une pensée sur “10 éléphants dans la Pop Culture (partie 1)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *